sam. 05 sept. | La Chapelle de Verre

Pascal Schumacher (report du 4 avril)

Pascal Schumacher, vibraphoniste de renommée internationale, présente sa première création solo à la Chapelle de verre. Entrée 15€ sur réservation
Les inscriptions sont closes
Pascal Schumacher (report du 4 avril)

Heure et lieu

05 sept. 2020 à 20:00
La Chapelle de Verre, Rue Arthur Brancart 100, 7090 Braine-le-Comte, Belgique

À propos de l'événement

C’est en 2018 que le point de non-retour s’est produit : pour la première fois, Pascal Schumacher a été invité à jouer en solo au festival de Salzbourg. « Durant ces concerts, je me suis senti plus libre que ne l’avais jamais été auparavant. C’était un immense plaisir. Pour le public aussi, il se passait quelque chose, les gens écoutaient avec une très grande concentration, ils étaient vraiment plongés dans la musique ; c’était une expérience nouvelle pour moi », explique-t-il.

D’après Schumacher, il n’a pas été facile de quitter son groupe, mais il lui était impossible de faire autrement : « Après Salzbourg, j’étais comme ensorcelé. J’avais l’impression de me défiler : nous avions un projet en commun, nous avions prévu d’enregistrer un nouvel album », se souvient-il. Mais il était impossible d’ignorer la force de cette expérience, il fallait qu’il se lance en solo. 

SOL reflète cet amour de la solitude nouvellement découvert par Schumacher, et la fascination que cette solitude exerce. L’album reste tout de même fidèle à ce qui fait l’essence de sa relation avec l’instrument : l’intimité. Le morceau Melancolia exprime un incomparable isolement, une tristesse d’une grande beauté. Twinkle se fait l’expression d’un sentiment éminemment personnel d’éveil mystique. Et sa reprise de Tearjerker, la célèbre chanson de Sakamoto, est tellement intimiste qu’on a l’impression qu’il aurait pu l’écrire lui-même. « Lorsque tu joues en solo, tu es seul face à toi-même, face à tes moments de force comme à tes moments de faiblesse – qui ne sont d’ailleurs pas forcément les pires. Il y a une grande beauté dans la fragilité de chacun – c’est souvent un point de départ pour des effets magiques », dit encore le musicien ; et de conclure : « Jouer en solo, c’est une expérience d’une grande intensité ». 

www.pascalschumacher.com 

Entrée 15€ sur réservation

Les inscriptions sont closes

Partager cet événement